Compréhension plus précise de l’énergie noire obtenue grâce à l’IA

Dans une avancée époustouflante dans le domaine de l'astrophysique, une équipe de recherche dirigée par l'University College London a réalisé une percée majeure vers la compréhension de l'énergie noire grâce à des techniques d'intelligence artificielle (IA) de pointe. L'énergie noire, force mystérieuse à l'origine de l'expansion de l'univers, représente environ 70% de la composition cosmique, avec la matière noire et la matière normale constituant le reste.

En utilisant des algorithmes d'IA pour analyser une carte de matière noire et visible s'étendant sur 7 milliards d'années-lumière, les chercheurs ont atteint un niveau de précision sans précédent dans l'exploration des propriétés de l'énergie noire. Cette étude révolutionnaire, soumise aux Monthly Notices de la Royal Astronomical Society, démontre comment l'IA a doublé la précision dans la détermination des caractéristiques clés de l'univers, telles que la densité de l'énergie noire.

Le Dr Niall Jeffrey, auteur principal, et le Dr Lorne Whiteway soulignent l'importance de cet avancée grâce à l'IA, qui affine non seulement notre compréhension de l'énergie noire mais ouvre également la voie à l'exclusion de modèles d'univers auparavant plausibles. En utilisant l'IA pour filtrer des univers informatiques simulés, l'équipe a atteint un niveau de précision stupéfiant, équivalent à la cartographie de 300 millions de galaxies supplémentaires, sans besoin de données observationnelles supplémentaires.

Les implications sont profondes. L'étude s'inscrit dans le cadre de l'hypothèse dominante selon laquelle l'énergie noire est une force constante agissant uniformément dans l'espace et dans le temps. Cependant, elle laisse également la place à des explications alternatives, y compris la possibilité que notre compréhension de la gravité puisse être erronée.

S'appuyant sur la carte de l'Enquête sur l'énergie noire obtenue grâce à la lentille gravitationnelle faible, la recherche met en évidence la manière dont la matière de l'univers est distribuée de manière plus uniforme que ne le prédit la relativité générale d'Einstein. Cette discordance remet en question les théories établies mais suggère des perspectives passionnantes pour les explorations futures.

L'analyse alimentée par l'IA, menée à l'aide de supercalculateurs et de modèles d'apprentissage automatique, a révolutionné notre approche de la dissection du web cosmique. Alors que nous nous préparons à des initiatives sur l'univers noir à venir, telles que la mission Euclid de l'Agence spatiale européenne, la marée de données sur la structure à grande échelle de l'univers promet de résoudre le mystère de la douceur inattendue de l'univers, en contradiction avec les prédictions fondées sur le fond diffus cosmologique.

Cette recherche révolutionnaire non seulement éclaire la nature énigmatique de l'énergie noire mais souligne également le rôle crucial de l'IA dans la poussée des limites de l'exploration astrophysique. Alors que nous nous engageons plus avant dans le cosmos, armés d'insights propulsés par l'IA, les secrets les plus profonds de l'univers peuvent enfin être à notre portée.

Source : <https://phys.org/news/2024-03-precise-dark-energy-ai.html>

Comments

Popular posts from this blog

Apprendre les langues étrangères : Outils modernes et potentiel du ChatGPT

ChatGPT-4 reproduit l'animation GapMinder en une seule tentative

GPT-4 vs GPT-3.5 - Dévoiler l'avenir des modèles de langage de l'IA