L'apprentissage inclusif cible la disparité flagrante entre les sexes dans le secteur technologique

Dans un monde où le paysage technologique est dominé par les hommes, HyperionDev se distingue en menant la charge pour un changement salutaire. Avec près de 80 % des postes technologiques sud-africains restant vacants et seulement 23 % occupés par des femmes, l'écart entre les genres dans les domaines STEM est flagrant. Simone Botes, d'HyperionDev, identifie un mélange de facteurs historiques, culturels et structurels alimentant ce décalage.

Les normes de genre traditionnelles et le manque de modèles féminins dans la tech perpétuent l'idée que la technologie n'est pas accueillante pour les femmes. Les systèmes éducatifs échouent souvent à cultiver l'intérêt des filles pour la tech, ce qui se traduit par moins de femmes optant pour des carrières liées à la technologie. Le sexisme et les préjugés au travail entravent encore plus les progrès des femmes et entraînent des taux d'abandon plus élevés.

Cependant, il y a un bon côté à tout cela. McKinsey & Co. prévoit une augmentation des emplois technologiques en Afrique du Sud d'ici 2027, créant 1,2 million de nouvelles opportunités d'emploi. HyperionDev est convaincu que l'apprentissage inclusif est la clé pour combler l'écart entre les genres et débloquer ces opportunités.

L'apprentissage inclusif garantit que tous les étudiants, quelle que soit leur origine, aient des chances égales de réussir. En adaptant le soutien et en ajustant les méthodes d'enseignement, les éducateurs peuvent niveler le terrain de jeu pour les filles dans la tech. L'utilisation d'un langage neutre en genre, la mise en avant de modèles féminins réussis et la remise en question des stéréotypes sont des éléments cruciaux de cette approche. Il s'agit de traiter les attentes culturelles, les barrières économiques et les ressources limitées entravant la croissance académique des filles.

L'engagement d'HyperionDev en faveur de l'apprentissage inclusif résonne comme un espoir dans un secteur technologique dominé par les hommes. En embrassant la diversité et en offrant un soutien adapté, le secteur technologique peut autonomiser les femmes pour qu'elles prospèrent et saisissent les innombrables opportunités qui se présentent dans le domaine numérique.

La quête d'égalité des genres dans la tech ne consiste pas seulement en des statistiques ; il s'agit d'un voyage transformateur vers un avenir plus inclusif et innovant. La vision d'HyperionDev d'un apprentissage inclusif se trouve en première ligne de ce mouvement, façonnant l'industrie technologique une femme empowered à la fois.

Source : [ITWeb - L'apprentissage inclusif vise la disparité de genre flagrante du secteur technologique](https://www.itweb.co.za/article/inclusive-learning-targets-tech-sectors-glaring-gender-disparity/LPp6VMrB6RPMDKQz)

Comments

Popular posts from this blog

Apprendre les langues étrangères : Outils modernes et potentiel du ChatGPT

ChatGPT-4 reproduit l'animation GapMinder en une seule tentative

GPT-4 vs GPT-3.5 - Dévoiler l'avenir des modèles de langage de l'IA