Les baleines à dents, comme les humains, peuvent passer par la ménopause. Et cela pourrait les aider à vivre plus longtemps

Dans une révélation fascinante qui comble le fossé évolutif entre les humains et les cétacés dentés, une nouvelle étude publiée dans Nature suggère que, tout comme les humains, ces magnifiques créatures marines pourraient également connaître la ménopause. Cette stratégie de reproduction unique permet potentiellement aux femelles de vivre plus longtemps, certaines espèces de cétacés à dents, comme les bélugas, les orques et les narvals, atteignant des âges dans les 90 ans.

La ménopause, une rareté dans le règne animal, a longtemps intrigué les scientifiques pour sa signification évolutive. La recherche, dirigée par Darren Croft et Sam Ellis de l'Université d'Exeter, s'est plongée dans les modèles de ménopause de diverses espèces de cétacés à dents. L'étude révèle que la ménopause pourrait s'être développée indépendamment chez ces cétacés pour permettre aux femelles de se consacrer à l'élevage des petits et de minimiser la concurrence avec leurs filles, contribuant ainsi à leur longévité.

Grâce à une analyse méticuleuse des échantillons de dents et d'ovaires, les chercheurs ont découvert que les espèces de cétacés à dents ménopausées vivaient considérablement plus longtemps que leurs homologues non ménopausées. Malgré la cessation de la reproduction à des âges similaires à ceux des cétacés à dents non ménopausés, les femelles ménopausées vivaient nettement plus longtemps, tout comme les femmes humaines par rapport aux chimpanzés. Ces conclusions éclairent les avantages potentiels de la ménopause pour le renforcement de la survie des descendants pendant les conditions environnementales difficiles.

L'étude met en évidence la présence de structures sociales matriarcales chez les espèces de cétacés à dents ménopausées, soulignant le rôle des femelles âgées dans l'aide à la survie de leur progéniture. En évitant la concurrence reproductive avec leurs filles, les femelles ménopausées bénéficient d'avantages évolutifs qui se traduisent par des chances accrues de viabilité de la descendance. Ces observations s'alignent sur des théories telles que l'hypothèse de la "grand-mère" et l'hypothèse de la "concurrence reproductive", qui suggèrent que les individus âgés contribuent de manière significative au succès reproducteur de leur progéniture.

Les implications de cette recherche vont au-delà de la biologie marine, offrant des informations précieuses sur l'évolution des mammifères et le rôle de la ménopause dans l'allongement de la durée de vie. Les similitudes établies entre les humains et les cétacés à dents mettent en évidence la complexité intrigante de la conception de la nature et de l'interconnectivité des adaptations évolutives à travers les taxons divers.

Alors que les scientifiques continuent de démêler les mystères de la ménopause chez les cétacés à dents, cette étude témoigne de la remarquable complexité de la nature et de l'interconnectivité des adaptations évolutives à travers les espèces diverses. En reconnaissant les expériences partagées des humains et des cétacés à dents, nous acquérons une appréciation plus profonde des merveilles de l'évolution et des mystères durables de la vie sur Terre.

Cette recherche révolutionnaire non seulement élargit notre compréhension de la biologie des cétacés à dents, mais incite également à une réévaluation des forces évolutives qui façonnent les traits de l'histoire de la vie chez les mammifères. En reconnaissant les parallèles entre les humains et les cétacés à dents, nous acquérons une appréciation plus profonde pour les merveilles de l'évolution et les mystères durables de la vie sur Terre.

Source: <https://www.science.org/content/article/toothed-whales-humans-may-go-through-menopause-and-it-may-help-them-live-longer>

Comments

Popular posts from this blog

Apprendre les langues étrangères : Outils modernes et potentiel du ChatGPT

ChatGPT-4 reproduit l'animation GapMinder en une seule tentative

GPT-4 vs GPT-3.5 - Dévoiler l'avenir des modèles de langage de l'IA