Les comptes de réseaux sociaux utilisent l’audio généré par l’IA pour diffuser de fausses informations sur les élections de 2024

Dans un monde où l'audio généré par l'intelligence artificielle (IA) est de plus en plus utilisé pour propager la désinformation, l'élection de 2024 ne fait pas exception. Les plateformes de médias sociaux comme TikTok et YouTube sont devenues des terrains fertiles pour les récits trompeurs, avec des comptes qui diffusent des informations fallacieuses sur des figures politiques clés telles que Donald Trump et le juge Clarence Thomas en utilisant de l'audio généré par IA.

Par exemple, une vidéo TikTok affirmant que Trump s'est retiré de la course à la présidence a recueilli plus de 161 000 vues avant d'être supprimée. Il s'agit d'un exemple de contenu trompeur qui circule en ligne. Ces comptes utilisent des visuels accrocheurs, des gros titres sensationnalistes et de l'audio généré par IA pour attirer l'attention et diffuser largement la désinformation.

La génération de l'IA, la technologie derrière ce phénomène, permet aux ordinateurs de créer du texte, des photos, des vidéos et de l'audio en fonction des modèles de données existants. Cela rend plus difficile la distinction entre le contenu réel et faux, les experts soulignant le défi de détecter l'audio généré par IA en raison de l'absence de repères visuels présents dans les vidéos.

Malgré les efforts déployés par des plateformes telles que TikTok pour lutter contre les fausses informations préjudiciables, les comptes continuent d'échapper à la détection et d'atteindre de grands publics. La facilité d'utilisation et l'accessibilité de l'audio généré par IA permettent aux individus de manipuler l'information à l'échelle, amplifiant l'impact des récits faux sur la société.

Les experts en matière de désinformation mettent en garde contre les dangers de cette technologie, soulignant la nécessité de vigilance et de réflexion critique lors de la consommation de contenu en ligne. La détection de l'audio généré par IA peut ne pas être infaillible, mais l'écoute d'anomalies dans le ton et le débit de la voix peut aider à identifier les voix synthétiques.

Alors que nous naviguons dans le paysage en évolution de la tromperie numérique, il est crucial de rester informés, de vérifier les faits et de rester vigilants face à la prolifération de la désinformation générée par l'IA. Dans un monde où la vérité devient de plus en plus malléable, équipons-nous de connaissances et de discernement pour combattre la propagation de récits faux.

Source : <https://www.dallasnews.com/news/politifact/2024/03/14/social-media-accounts-use-ai-generated-audio-to-push-2024-election-misinformation/>

Comments

Popular posts from this blog

Apprendre les langues étrangères : Outils modernes et potentiel du ChatGPT

ChatGPT-4 reproduit l'animation GapMinder en une seule tentative

GPT-4 vs GPT-3.5 - Dévoiler l'avenir des modèles de langage de l'IA