Les scientifiques de NTU Singapour développent des fibres semi-conductrices ultra-fines qui transforment les tissus en appareils électroniques portables UNIVERSITÉ TECHNOLOGIQUE DE NANYANG

Dans un développement majeur, des scientifiques de l'Université Technologique de Nanyang (NTU) à Singapour ont conçu des fibres de semi-conducteurs ultra-minces qui peuvent être intégrées de manière transparente dans les tissus, inaugurant une nouvelle ère de l'électronique portable. Ces fibres, fabriquées avec précision pour être exemptes de défauts et flexibles, offrent des perspectives prometteuses pour une transmission de signal stable sans compromettre les performances.

L'équipe de recherche de NTU, dirigée par le professeur associé Wei Lei, s'est attaquée aux défis de la contrainte et de l'instabilité inhérents à la fabrication traditionnelle de fibres de semi-conducteurs. Grâce à une sélection méticuleuse des matériaux et à un processus de production adapté, ils ont produit avec succès des fibres robustes et cheveux fins, s'étendant sur des longueurs impressionnantes, indiquant leur potentiel pour une adoption généralisée.

Ces fibres de semi-conducteurs, capables d'être tissées sans effort dans les tissus en utilisant des techniques existantes, ont hissé le domaine de la technologie portable vers de nouveaux sommets. D'un bonnet intelligent aidant les malvoyants pour la sécurité routière à une chemise fonctionnant comme un guide de musée et une smartwatch dotée d'un capteur flexible pour la surveillance précise du rythme cardiaque, les prototypes développés par l'équipe NTU démontrent la polyvalence et la fonctionnalité de ces fibres innovantes.

Publié dans la prestigieuse revue Nature, cette étude met en évidence l'engagement de NTU en matière d'innovation et d'impact sociétal. En combinant les noyaux de silicium et d'allemagnium avec des tubes en verre spécialisés, les chercheurs ont mis au point un processus de fabrication qui garantit non seulement des performances élevées mais également une durabilité et une capacité de lavage, rendant ces fibres idéales pour la production de masse et les applications du monde réel.

Le professeur distingué Gao Huajian a souligné le vaste potentiel des dispositifs portables flexibles rendus possibles par ces fibres de semi-conducteurs ultra-longues. Alors que l'équipe cherche à étendre leur répertoire de matériaux et à explorer des applications novatrices, leur percée établit une base solide pour l'avenir de l'électronique portable.

De plus, la compatibilité transparente de ces fibres avec l'équipement de l'industrie textile existante suggère une transition transparente vers la production à grande échelle. Le Dr Li Dong a souligné la facilité d'adoption par l'industrie, offrant un aperçu d'un avenir où les fibres fonctionnelles de semi-conducteurs sont intégrées de manière transparente dans des articles vestimentaires portables, révolutionnant la manière dont nous interagissons avec la technologie.

Alors que les chercheurs se préparent à explorer une variété de matériaux et de formes à noyau creux pour des applications étendues, l'horizon de l'électronique portable brille plus que jamais. Avec leur travail pionnier, l'équipe de NTU a non seulement débloqué le potentiel des fibres de semi-conducteurs mais a également posé les jalons d'un avenir où les tissus se fondent harmonieusement avec la technologie de pointe, créant un monde où les appareils portables sont une réalité tangible et non un concept.

Source: <https://www.eurekalert.org/news-releases> 1037468

Comments

Popular posts from this blog

Apprendre les langues étrangères : Outils modernes et potentiel du ChatGPT

ChatGPT-4 reproduit l'animation GapMinder en une seule tentative

GPT-4 vs GPT-3.5 - Dévoiler l'avenir des modèles de langage de l'IA