L'arrêt de l'aspirine un mois après la pose d'un stent coronaire réduit considérablement les complications hémorragiques chez les patients victimes d'une crise cardiaque. HÔPITAL MOUNT SINAI / ÉCOLE DE MÉDECINE MOUNT SINAI

Dans le domaine de la cardiologie, une étude révolutionnaire vient de mettre en lumière une percée majeure qui pourrait bouleverser la manière dont sont traités les patients ayant subi des procédures de pose de stents coronariens après un infarctus du myocarde. L'étude ULTIMATE-DAPT, menée par l'Hôpital Mount Sinai et l'École de médecine Mount Sinai, a révélé que l'interruption de l'aspirine un mois après une PCI (intervention coronarienne percutanée) chez les patients présentant un risque cardiaque élevé peut significativement améliorer les issues et réduire les hémorragies majeures d'environ 50% par rapport aux patients traités par l'association aspirine et ticagrelor.

Cette étude, qui a présenté ses résultats lors des sessions scientifiques du Collège américain de cardiologie et qui a été publiée dans The Lancet, est la première à étudier des patients atteints de syndromes coronariens aigus (SCA) à haut risque qui passent au ticagrelor avec un placebo un mois après une PCI, par rapport à ceux qui continuent de prendre du ticagrelor avec de l'aspirine. L'impact de cette recherche novatrice devrait redéfinir les normes de soins mondiales en matière de patients cardiaques.

Le Dr Gregg W. Stone, co-président de l'étude, a souligné les résultats clés de l'étude ULTIMATE-DAPT, mettant en évidence la réduction substantielle des événements hémorragiques majeurs et mineurs de plus de 50% sans augmentation des événements ischémiques défavorables. Avec une enquête portant sur 3 400 patients SCA dans 58 établissements médicaux répartis dans quatre pays, l'étude a couvert un large éventail de patients et de méthodes de traitement.

L'aspect le plus important de la recherche a été le caractère aléatoire de la répartition des patients, la moitié d'entre eux étant transférés au ticagrelor avec un placebo après un mois et l'autre moitié continuant de prendre du ticagrelor avec de l'aspirine. Les résultats ont été clairs - une réduction de 55% du total des événements hémorragiques dans le groupe qui a arrêté l'aspirine, sans impact négatif sur les événements cardiovasculaires indésirables majeurs ou cérébrovasculaires. Ces données soutiennent l'idée que l'interruption de l'aspirine après une PCI chez les patients stables à haut risque est une pratique sûre et bénéfique qui améliore les issues.

Le Dr Stone insiste sur l'importance des résultats de cette étude pour remettre en question les croyances antérieures concernant la nécessité d'une thérapie antiplaquettaire duale prolongée après une PCI, car les techniques de pose de stents contemporaines minimisent le risque de complications ischémiques. La qualité de la recherche, en particulier l'utilisation d'un placebo, éclaire les avantages significatifs du retrait de l'aspirine chez les patients après une PCI, garantissant des résultats impartiaux et robustes.

Cette étude révolutionnaire, financée par des organisations renommées et menée sous l'égide de l'Hôpital Mount Sinai, fixe une nouvelle norme en matière de soins cardiologiques. Ses implications devraient se faire sentir dans les lignes directrices médicales et les pratiques à travers le monde, potentiellement en annonçant une approche transformative dans la gestion des patients atteints d'infarctus du myocarde après une PCI.

L'engagement inébranlable de Mount Sinai à faire progresser la cardiologie et la chirurgie cardiaque est démontré par des initiatives telles que l'étude ULTIMATE-DAPT, qui renforce sa position de leader mondial en matière d'innovation médicale et de soins aux patients.

Sources : [EurekAlert](https://www.eurekalert.org/news-releases/1040292)

Comments

Popular posts from this blog

Apprendre les langues étrangères : Outils modernes et potentiel du ChatGPT

ChatGPT-4 reproduit l'animation GapMinder en une seule tentative

GPT-4 vs GPT-3.5 - Dévoiler l'avenir des modèles de langage de l'IA