​Le télescope CSIRO détecte un comportement sans précédent d'un magnétar à proximité CSIRO AUSTRALIE

Au cœur de l'Univers, où mythe et réalité se rencontrent, une équipe de chercheurs a réalisé une découverte extraordinaire à l'aide du radiotélescope Parkes de CSIRO. Ils ont détecté des signaux radio émanant de XTE J1810-197, une étoile à neutrons dotée des champs magnétiques les plus intenses jamais observés. Située à seulement 8 000 années-lumière de la Terre, cette étoile aux propriétés étonnantes a récemment attiré l'attention des scientifiques en raison de son comportement inédit.

Dans une étude publiée dans Nature Astronomy, le Dr Marcus Lower et son équipe ont révélé des signaux radio émis par ce pulsar magnétar, qui présentent une polarisation circulaire plutôt que la polarisation linéaire attendue. Ce phénomène crée un spectacle captivant en formant une spirale hypnotique alors que l'étoile voyage à travers l'espace.

Le Dr Lower a exprimé son étonnement face à cette découverte : "Les signaux radio émis par ce pulsar sont totalement différents de ceux observés chez les autres pulsars magnétars. Nous n'avions jamais rien vu de tel auparavant." Cette révélation inattendue a suscité la curiosité des chercheurs du monde entier.

Le Dr Manisha Caleb de l'Université de Sydney, co-auteure de l'étude, a souligné que cette découverte offre un aperçu unique de la physique complexe des champs magnétiques intenses et des environnements complexes entourant les pulsars magnétars.

Les observations de l'équipe suggèrent la présence d'un plasma surchauffé au-dessus du pôle magnétique du pulsar, agissant comme un filtre polarisant. Ce phénomène a intrigué les scientifiques, qui souhaitent en savoir plus sur la manière dont le plasma crée précisément cet effet singulier.

XTE J1810-197 n'a pas toujours été au centre de l'attention ; ses signaux radio ont fait leur apparition en 2003 avant de s'éteindre pendant une décennie. Ses émissions ont été réactivées en 2018 par le télescope Lovell de l'Université de Manchester et rapidement suivies par Murriyang, le radiotélescope Parkes de CSIRO, qui surveille depuis les émissions radio du pulsar.

Murriyang est équipé d'un récepteur ultra-large bande passante de pointe, développé par des ingénieurs de CSIRO. Sa sensibilité aux variations de luminosité et de polarisation sur un large éventail de fréquences radio a été essentielle pour ces observations révolutionnaires.

L'étude des pulsars comme XTE J1810-197 offre un aperçu de nombreux phénomènes extraordinaires, allant de la dynamique des plasmas à des éruptions de rayons X et gamma, et éventuellement éclairant les mystères des sursauts radio rapides – un casse-tête cosmique qui continue de déconcerter les scientifiques.

Alors que nous plongeons plus profondément dans les mystères de l'Univers, chaque découverte comme celle-ci ouvre de nouvelles perspectives sur la compréhension de l'étoffe complexe de l'Univers, mettant en lumière les merveilles infinies qui se trouvent au-delà des frontières de notre planète.

Source : <https://www.eurekalert.org/news-releases/1040108>

Comments

Popular posts from this blog

Apprendre les langues étrangères : Outils modernes et potentiel du ChatGPT

ChatGPT-4 reproduit l'animation GapMinder en une seule tentative

GPT-4 vs GPT-3.5 - Dévoiler l'avenir des modèles de langage de l'IA