Un inhibiteur de PARP de nouvelle génération démontre un bénéfice clinique chez les patientes atteintes d'un cancer du sein déficient en réparation par recombinaison homologue AMERICAN ASSOCIATION FOR CANCER RESEARCH

Dans la lutte contre le cancer, un rayon de soleil prometteur émerge sous la forme d'un inhibiteur de PARP de pointe connu sous le nom de Saruparib. Présenté au congrès annuel 2

Comments

Popular posts from this blog

Apprendre les langues étrangères : Outils modernes et potentiel du ChatGPT

ChatGPT-4 reproduit l'animation GapMinder en une seule tentative

GPT-4 vs GPT-3.5 - Dévoiler l'avenir des modèles de langage de l'IA