Nick Bostrom a fait craindre l'IA au monde. Maintenant, il demande : et si c'était... - WIRED

Nick Bostrom, philosophe connu pour ses travaux sur les risques existentiels associés à l'intelligence artificielle (IA), vient de publier un nouveau livre qui explore un avenir où l'IA a été domptée pour le bien-être de l'humanité. Ce changement de focus intervient après que les travaux précédents de Bostrom, qui mettaient en garde contre les dangers potentiels d'une IA surintelligente, ont contribué à placer la question de la sécurité de l'IA à l'ordre du jour du débat public et gouvernemental.

Dans "Deep Utopia : Vie et sens dans un monde résolu", Bostrom envisage un avenir où l'humanité a réussi à naviguer avec succès les pièges potentiels du développement de l'IA et à l'utiliser pour résoudre certains des problèmes les plus urgents du monde, tels que la maladie et la pauvreté. L'ouvrage aborde des questions de sens et de finalité dans un monde où de nombreux défis qui ont longtemps défini l'existence humaine ne sont plus présents.

Le changement de ton de Bostrom reflète une prise de conscience et une action croissantes pour faire face à la sécurité de l'IA au cours des dernières années. Comme il le note, de nombreux principaux laboratoires d'IA ont désormais des groupes de recherche dédiés au développement de méthodes d'alignement évolutives, et les dirigeants gouvernementaux commencent à prêter attention à la question.

Cependant, Bostrom met en garde contre le fait que, si des progrès ont été accomplis dans la recherche de solutions aux dangers potentiels de l'IA, il n'y a pas encore eu de correspondance en termes de profondeur et de raffinement dans la réflexion sur ce à quoi pourrait ressembler un monde où l'IA a été domptée pour le bien de l'humanité.

"Deep Utopia" est une tentative de lancer cette conversation, en explorant des questions de sens, de finalité et d'éthique dans un monde où de nombreux défis qui ont longtemps défini l'existence humaine ne sont plus présents.

Comme Bostrom le note, les avantages potentiels de l'IA sont considérables, mais les considérations éthiques qui accompagnent son développement et son déploiement le sont également. En explorant ces questions dans "Deep Utopia", Bostrom espère contribuer à une compréhension plus profonde et plus nuancée de ce à quoi pourrait ressembler un monde où l'IA a été domptée pour le bien de l'humanité, ainsi qu'aux considérations éthiques qui l'accompagnent.

Source : <https://www.wired.com/story/nick-bostrom-fear-ai-fix-everything/>

Comments

Popular posts from this blog

Apprendre les langues étrangères : Outils modernes et potentiel du ChatGPT

ChatGPT-4 reproduit l'animation GapMinder en une seule tentative

GPT-4 vs GPT-3.5 - Dévoiler l'avenir des modèles de langage de l'IA